Oui, vous avez la possibilité de bénéficier d'une prime de précarité.

Cette prime correspond à 10% du montant brut de la rémunération.

Celle-ci est versée à la fin de chaque contrat de travail sauf dans certains cas :

  • CDI conclu avec le salarié intérimaire à l’issue d’une mission,
  • Période de formation,
  • Contrat rompu par le salarié intérimaire sans justificatif valable,
  • Souplesse refusée par l’intérimaire,
  • Faute grave de l’intérimaire,
  • En cas de force majeure.

A noter que la prime de précarité est également appelée indemnité de fin de mission (IFM). 

Avez-vous trouvé votre réponse?